Quels sont les mots clés fondamentaux dans l’éducation jésuite ?

Les jésuites sont des membres de la Compagnie de Jésus ou Société de Jésus, une communauté créée par Ignace de Loyola en 1540. Elle a également fondé de nombreuses écoles réparties dans le monde entier dont le principal objectif est basé sur l’évangélisation et l’éducation.

Les mots clés de l’éducation scolaire jésuite

L’établissement jésuite assure un accompagnement personnel pour les jeunes. Mais les adultes sont également concernés par cette pédagogie… Pour accéder aux écoles, il faudrait accepter la tradition et le rituel jésuite. Voici les mots clés fondamentaux :

  • L’intelligence: les jésuites sont dotés d’une intelligence exceptionnelle et ont acquis une place très importante dans l’Église
  • L’exercice: il est très important de faire des exercices pour mettre en pratique les acquis théoriques. Les plus courants sont les exercices spirituels ignaciens.
  • Le côté artistique : pendant les cours, les élèves pourront s’initier à l’art, selon leurs vocations et leurs envies : théâtre, musique, etc.

Quels sont les objectifs de la pédagogie ?

Les cours sont dispensés par des jésuites, des laïques… Mais l’intelligence est la base de tout. Et l’objectif ultime est de faire comprendre aux élèves que Jésus-Christ est le modèle de vie idéale. De plus, l’éducation prépare les élèves à la vie religieuse afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux même, obtenir des résultats intellectuels et spirituels satisfaisants, s’ouvrir aux autres et au monde extérieur, respecter les autres, collaborer avec tout type de personnes, adopter des valeurs sûres, former les autres à leurs tours…

Attention ! La formation des Jésuites dure au minimum 15 ans. C’est ce qui les permet d’enrichir les connaissances et de gagner en maturité. Par exemple, l’exercice est indispensable et permet aux candidats d’acquérir des compétences.

Comment se passe la formation pour devenir jésuite ?

La formation académique n’est pas le même pour chaque cas. Tout dépend des études que le candidat a déjà effectuées avant d’entrer dans la Compagnie. Certains passages peuvent être écourtés. Cependant, le futur jésuite doit se préparer à une longue formation, il doit savoir que le système adopté est très dur et il faudrait être persévérant pour arriver jusqu’au bout. S’il est accepté, il étudiera au noviciat pendant deux années. Ensuite, il va passer à la philosophie et aux sciences humaines encore deux ans, aux régences deux ans et en théologie quatre ou cinq ans. Et après avoir effectué quelques années apostoliques, il sera encore convié à réaliser une troisième année de noviciat.