Quels sont les objectifs de la pédagogie jésuite ?

Bon nombre de parents préfèrent inscrire leurs enfants dans une école jésuite. Certes, les principes ne sont pas identiques aux autres établissements privés ou publics. Mais d’où vient la pédagogie jésuite ? Et quels sont les objectifs de ce système d’enseignement ? Voici quelques éléments de réponse.

L’origine de l’éducation jésuite

Le premier collège jésuite est le collège d’Amiens, créé en 1548, suivi du Collège romain en 1551. Actuellement, les établissements d’éducation jésuite sont répartis en Europe et dans quelques pays étrangers. En France, 14 établissements scolaires sont sous tutelle jésuite et ont adopté une pédagogie jésuite, conforme à l’Ignace de Loyola-éducation. Les établissements ont suivi les évolutions actuelles et ont adapté l’enseignement aux besoins du marché : des enseignements généraux, techniques et professionnels.

Les principes fondamentaux de la pédagogie jésuite

Les Jésuites sont des membres de la Compagnie de Jésus, une société créée par Ignace de Loyola. Les principes de la pédagogie jésuite sont nombreux. Mais le plus important est la place donnée à Jésus-Christ. Il est considéré comme étant le modèle de vie humaine idéale. En effet, l’éducation jésuite repose sur :

  • La préparation des élèves à la vie active et au service de la foi religieuse
  • La formation des élèves pour avoir des résultats intellectuels et spirituels appréciables
  • L’encouragement à l’ouverture à tous et au respect de la vie
  • La collaboration de tous qu’ils soient jésuites, laïques ou cadres
  • La formation des enseignants afin qu’ils puissent exceller

Outre, les enseignements sont alternés par des cours magistraux et des exercices. On peut citer par exemple : le théâtre, l’art du débat, les diverses activités…

Les initiatives pédagogiques originales de la pédagogie jésuite

Selon P. Jean-Paul Lamy, le formateur au CEP-Ignatien, n’existe pas de pédagogie jésuite, mais uniquement une spiritualité jésuite qui est liée à l’héritage d’Ignace de Loyola. Ainsi, l’éducation jésuite a introduit dans l’enseignement la formation religieuse. Les Jésuites sont aussi à l’origine du modèle éducatif de l’enseignement secondaire. On leur doit notamment le système d’élèves regroupés par classe qui rassemblent des élèves par niveau de compétence. Les Jésuites sont également les précurseurs d’un temps scolaire fixe, rythmé par la succession des matières, alternance de cours magistraux et exercices.

Bien que le système de notes pour la réussite scolaire soit emprunté au chinois, ce sont les jésuites qui ont exporté ce système dans l’enseignement européen et dans la plupart des pays du monde. On doit également aux Jésuites des pratiques d’enseignement original tel que l’introduction du théâtre dans l’enseignement pour apprendre la maîtrise de soi, l’expression et l’art de l’élocution. La pédagogie a également permis d’introduire la pratique de l’émulation collective, les activités scolaires, l’art du débat…