Qui sont les jésuites ?

La compagnie de Jésus ou Société de Jésus est une communauté créée par Ignace de Loyola en 1540. Elle regroupe actuellement plus de 19000 membres répartis dans le monde entier. Le pape François, le souverain pontife de l’Église catholique, est d’ailleurs un jésuite. Mais qui peut-on appeler jésuite ?

Spécificités des jésuites

Les jésuites sont des intellectuels au sein de l’Église, car ils ont dû suivre des études de 15 ans au minimum avant d’accéder à leurs fonctions. Ils sont dirigés par un général, élu jusqu’à sa mort ou à sa démission. Les cours dispensés dans les écoles concernent les sciences, la philosophie, la théologie… à la fin de leurs parcours, ils doivent prononcer trois vœux : la pauvreté, la chasteté et l’obéissance à leur supérieur.

Pour devenir Jésuite, il faudrait se former dans l’une des écoles jésuites à travers le monde. On peut donc compter plusieurs collèges, écoles et universités qui accueillent chaque année des jeunes souhaitant servir Dieu. Les plus connus en Europe sont le lycée Louis-Le-Grand et la première université de l’Argentine sis à Cordoba. Les enseignements dispensés sont basés sur l’éducation morale et religieuse et s’appuie sur le manuel « le ratio studiorum ».

Quels sont les objectifs de la Compagnie de Jésus ?

L’ordre a pour devise : « pour la plus grande gloire de Dieu ». D’un côté, la compagnie de Jésus veut former correctement les jeunes. C’est pourquoi les établissements forment des élites. D’un autre côté, elle a pour vocation de propager l’évangile.

Quoi qu’il en soit, la compagnie de Jésus fait partie des ordres les plus actifs. Il a fallu patienter plus de 470 ans pour qu’un de leurs membres puisse diriger l’ensemble de l’Église catholique. Le prêtre jésuite Federico Lombardie, le porte-parole du pape est également un jésuite. Il est aussi responsable de la presse et de la télévision du Vatican. On constate ainsi que les Jésuites parviennent à atteindre des places prestigieuses.

Quelle différence y a-t-il entre jésuite et jansénistes ?

En effet, ce sont tous deux des courants catholiques. Toutefois, les Jésuites sont liés à l’absolutisme royal, ses membres sont du côté de Philinte et sont au service du Pape. Quant aux jansénistes, ils contestent le pouvoir royal et le pouvoir du pape. Ce mouvement religieux catholique est apparu au XVIIe siècle en France. Les jansénistes sont opposés aux manières de pensée des Jésuites. Ils les reprochent d’avoir trop d’indulgence envers les pêcheurs.